Liberté pour la militante Wafaa Charaf

wafae-charaf-2-c-drWafaa Charaf est une militante active de plusieurs organisations humanitaire, ouvrière et politique de Tanger (Maroc).  D’après le communiqué de l’AMDH (Ass. Marocaine des droits humains), Wafaa a été arrêtée le 9 juillet 2014 à Tanger. La police est venue la chercher au domicile de ses parents. Son crime : ne pas se rendre à une énième convocation au commissariat.  Les convocations au commissariat font partie du harcèlement auquel elle est soumise depuis qu’elle a déposé plainte pour l’enlèvement dont elle a été victime par la police secrète en avril dernier.

En effet, la jeune militante de Tanger a fait savoir le 27 Avril 2014 qu’ elle a été enlevée par des policiers en civil et jetée dans une voiture à la fin d’une manifestation ouvrière. Elle déclare avoir a été séquestrée plusieurs heures, torturée et insultée avant d’être abandonnée au bord d’une route à 12 Km du centre ville.

Donc, tout semble indiquer qu’elle est victime de la vengeance des autorités, parce qu’elle a osé dénoncer dans sa plainte les méthodes policières.
 Elle paye le prix fort pour son engagement pour les droits des ouvrières des usines de la zone franche de Tanger et pour la démocratie et la liberté d’expression au Maroc.

Nous exprimons notre solidarité avec Wafaa et notre inquiétude sur son état de santé. Nous exigeons sa libération immédiate.

Ce contenu a été publié dans Histoire du peuple, Histoire du peuple : actuel, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.