Rahma al-Madani, l’une des premières féministes marocaines

Certaines sources soutiennent que Rahma al-Madani ar-Rifiya fait partie des premières féministes marocaines du 20ème siècle.  En effet, celle-ci est décrite comme l’une des premières femmes journalistes au Maroc.  Ainsi, pendant que Malika al-Fassi écrivait dans les journaux de Rabat pour exiger le droit à l’éducation des femmes, Rahma al-Madani écrivait dans les journaux et magazines de Tétouan pour dénoncer les conditions défavorables des femmes, et pour promouvoir entre autres leur droit à l’éducation.

Rahma al-Madani dirigeait une école pour filles à Chefchaouen en 1939.   Elle était alors polyglotte : elle parlait l’arabe, le français et l’anglais, ce qui avant-gardiste pour l’époque.

Si vous avez des informations sur cette femme, ou vous connaissez des sources qui parlent d’elle, je vous remercie si vous pouvez me contacter.

Sources consultées :
Latifa Akharbach & Narjis Rerhaye, Femmes et politique (Casablanca : Le Fennec, 1992,) 17-26.

Abd al-Haq al-Marini, Dalil al-mar’a al-maghribiya, vol 1 (Ribat : Nachr al-Maarifa, 1993), 16.

Ce contenu a été publié dans Femmes, Femmes du Rif, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire